Barrage de Samandéni au Burkina Faso : Dans 42 mois, le rêve devrait être réalité

C’est parti pour les travaux de la 1re phase du Programme intégré de la vallée de Samandéni (PDIS). Le ministre de l’Agriculture, de l’Hydraulique et des Ressources halieutiques, Laurent Sédogo a officiellement donné le top de départ le 22 janvier 2010, avec la pose de la première pierre de la base vie sur le site du barrage de Samandéni. C’était en présence des bailleurs de fonds et des partenaires techniques.

Source : http://www.lefaso.net/spip.php?article35035&rubrique3

Kandadji au Niger: La première phase est entrain d'être exécuté

bk travaux barrage kandadjiLongtemps chantée, et plusieurs fois reléguée aux calendes grecques, la réalisation du barrage de Kandadji a commencé à se concrétiser avec la pose de la première pierre le 3 août 2008 par le Président de la République, SEM. Mamadou Tandja. Depuis cette date, le gouvernement nigérien, mu par une volonté inébranlable de faire de ce projet une réalité concrète, n’a pas cessé de multiplier les initiatives. On rappelle, que la première table ronde des bailleurs de fonds sur le financement de ce barrage s’est tenue dès octobre 2002, à Niamey. Il y eut ensuite celle de septembre 2005 à Djeddah. Mais il faudra attendre celle décisive du 28 novembre 2007 toujours à Djeddah au siège de la Banque Islamique de Développement (BID), pour boucler un premier tour de financement qui couvre la phase d’investissement du barrage.

Le financement de la première phase du programme Kandadji a été bouclé à hauteur de 236 millions de dollars US, soit environ 110 milliards de francs CFA, couvrant entièrement les travaux du barrage et des ouvrages annexes.

Mise à jour : 17 juillet 2007

Source : http://www.presidence.ne Longtemps chantée, et plusieurs fois reléguée aux calendes grecques, la réalisation du barrage de Kandadji a commencé à se concrétiser avec la pose de la première pierre le 3 août 2008 par le Président de la République, SEM. Mamadou Tandja. Depuis cette date, le gouvernement nigérien, mu par une volonté inébranlable de faire de ce projet une réalité concrète, n’a pas cessé de multiplier les initiatives. On rappelle, que la première table ronde des bailleurs de fonds sur le financement de ce barrage s’est tenue dès octobre 2002, à Niamey. Il y eut ensuite celle de septembre 2005 à Djeddah. Mais il faudra attendre celle décisive du 28 novembre 2007 toujours à Djeddah au siège de la Banque Islamique de Développement (BID), pour boucler un premier tour de financement qui couvre la phase d’investissement du barrage.

Bani Warak au Cameroun: Un barrage hydro électriquebientôt construit à Bani Warak dans l'Adamaoua

barrage bini warak camerounUn barrage hydro-électrique bientôt construit à Bini Warak dans l’Adamaoua.La signature du contrat des études de faisabilité confiée au cabinet Delfos international vient d’avoir lieu au Ministère de l’Energie et de l’Eau. L’aménagement hydroélectrique de Warak sur la Bini et sa mise en service est envisagé pour 2011.

Le coût total du projet, y compris la ligne d’évacuation d’énergie est évalué autour de 85 milliards de francs CFA. En plus d’apporter un complément d’énergie au réseau ; cette centrale servira de source au projet interconnecté Nord d’interconnexion Cameroun-Tchad.